Musées et art

Faun Marsyos apprend à la jeune Olympie à jouer de la flûte, bassin P.V., 1821

Faun Marsyos apprend à la jeune Olympie à jouer de la flûte, bassin P.V., 1821

Faun Marsyos apprend à la jeune Olympie à jouer de la flûte - bassin de Pyotr Vasilyevich. 185x139,5

Le bassin Pyotr Vasilyevich (1793-1877) est un brillant représentant de la peinture académique de la première moitié du XIXe siècle. Une réalisation majeure de son travail a été la peinture de la cathédrale Saint-Isaac à Saint-Pétersbourg. Le sujet de la peinture de chevalet était des intrigues de la mythologie grecque antique, populaire en Russie à cette époque. Un appel à l'histoire ancienne devrait avoir un sens moralisateur qui répondrait aux tâches de l'art définies dans les Lumières.

Le tableau "Fawn Marsyos apprend à la jeune Olympie à jouer de la flûte" Conçu pour parler des dangers de la fierté et de la vanité. Athéna, mécontente qu'elle joue de la flûte, lança l'instrument et le maudit. Un faune sans méfiance, Marsyos, a ramassé une flûte, a appris à caresser les sons et a tellement cru au pouvoir de son talent qu'il était prêt à jouer lui-même de la musique avec Apollon, le patron de tous les arts. Ayant perdu face au fils de Zeus, qui a très bien joué sur kiphar, Marsyos a été puni pour son audacieux défi aux dieux olympiques. Apollo a ordonné de l'accrocher à un arbre et de le peler. Ainsi, la prédiction d'Athéna se réalisa et Marsyas fut puni pour sa vanité.