Musées et art

Pont royal et pavillon des fleurs, Pissarro, 1903

Pont royal et pavillon des fleurs, Pissarro, 1903

Pont Royal et Pavillon des Fleurs - Camille Pissarro. 55x65

Au printemps 1903, Pissarro vit dans un hôtel parisien sur Ca Voltaire, dont les fenêtres donnent sur la Seine et au-delà, l'aile du musée du Louvre, Pont Royal et le pavillon des fleurs, situé de l'autre côté. Ces magnifiques motifs lumineux, comme le dit le peintre dans une lettre à son fils Lucien, seront les derniers paysages de Paris que Pissarro capture. Pont Royal et Pavillon des Fleurs le maître revient pour ainsi dire aux motifs parisiens de 1901, alors qu'il vivait et travaillait sur l'île de la Cité.

Ce paysage ressemble un peu à un paysage urbain: un espace illimité rempli d'eau et de ciel domine les motifs architecturaux, comme s'il les poussait à l'arrière-plan. L'image est inondée de lumière printanière transparente, qui est toute une gamme de couleurs pastel douces. La texture de la toile est hétérogène, les traits sont larges, les couleurs sont saturées, les couleurs sont brillantes. C'est le dernier ouvrage du maître, mais on n'y trouve aucun signe de fatigue, ni un soupçon de vieillesse. L'image est remplie de force d'esprit et de soif de vivre.

Voir la vidéo: Explore Camille Pissarros Mother Jolly Mending (Octobre 2020).