Musées et art

Musée national des Indiens d'Amérique à New York

Musée national des Indiens d'Amérique à New York

Malgré le fait qu'aujourd'hui le National Museum of the American Indian est une structure à trois branches, dont la centrale se trouve à Washington, sa branche de New York est le premier musée, qui est devenu la base de tout le National Museum. Et encore, il est appelé le centre de George Gustav Hay - du nom de son fondateur.

Hay a acquis la première exposition en 1897. Il s'agissait d'une chemise en peau de cerf d'Indiens Navajo. Son activité financière lui a permis d'acheter de nouveaux articles en vrac, créant ainsi la plus grande collection privée d'artefacts amérindiens au monde, qu'il a publiquement appelé le «Hay Museum». Officiellement, 1916 a été l'année de la fondation du Musée des Indiens d'Amérique et en 1922 ouvert aux visiteurs. Jusqu'en 1956, Hay en est resté le directeur.

Par une décision du Congrès américain en 1990, la collection de Hay est devenue un trésor national et a été transférée sous le contrôle de la Smithsonian Society, et en 1994, cette collection est devenue une branche du National Museum of the American Indian. Maintenant, il est situé dans le bâtiment des anciennes douanes de New York dans le bas Manhattan, construit en 1907 selon la conception de Cass Gilbert - un célèbre architecte. Le bâtiment lui-même est l'un des monuments historiques et architecturaux les plus importants de la ville. Il est décoré de colonnes, de sculptures anciennes, de compositions en relief et une décoration en marbre blanc prévaut à l'intérieur. Les plafonds et une partie de l'intérieur sont décorés de peintures murales.

Une vaste collection du musée, comprenant plus de 800 000 expositions et une archive de plus de 125 000 photographies, est située ici sur une superficie d'environ 42 000 m2. La collection contient des artefacts appartenant aux tribus indiennes d'Amérique latine et d'Amérique centrale, ainsi qu'au Canada et à l'Alaska. Les œuvres d'art, le travail d'artisans indiens, les peintures d'artistes indiens, le perlage, les costumes traditionnels de diverses tribus, les masques rituels, la poterie, les armes sont particulièrement intéressants. Il existe également des collections de cuirs chevelus. Parmi les objets exposés se trouvent des objets qui appartenaient autrefois aux dirigeants Jeronimo et Sitting Bull, parmi lesquels il y a également plusieurs scalps.

Il accueille souvent des expositions ethnographiques thématiques dédiées aux peuples des deux Amériques, échange des expositions avec d'autres branches du musée et des musées ethnographiques d'autres pays, donc sa visite est toujours intéressante et informative. Dans le musée, vous pouvez également assister à un concert de musique traditionnelle amérindienne, à des événements culturels consacrés à la vie des Indiens, ainsi qu'à visiter un café confortable où une grande variété de plats indiens traditionnels préparés selon les recettes de diverses tribus indiennes de toutes les régions du pays sont présentés. Et, bien sûr, il y a une boutique de souvenirs ici.


Voir la vidéo: La colonie retrouvée, une exposition au Musée de lAmérique francophone (Septembre 2021).