Musées et art

Étourdissements, Salvador Dali, 1930

Étourdissements, Salvador Dali, 1930

Étourdissements - Salvador Dali. 35x27

Une scène piquante sur le toit d'une haute tour. La tête de lion, symbole d'une passion dévorante, comme si elle protégeait ceux qui ont tout oublié du monde des regards indiscrets. La boule bleue - la couleur des sentiments lumineux, de la sincérité et de la confiance - distrait le spectateur des amants, souligne la chasteté de ce qui se passe. La plus grande ombre projette quelqu'un d'invisible pour le spectateur, mais affecte considérablement l'atmosphère de l'image. L'artiste indique ainsi la présence dans la société d'un condamnant, hypocrite, implacable, accablé de nombreuses interdictions.

L'homme couvre timidement son visage, essayant de se bloquer du regard direct et sans concession de la foule. La femme ne prête aucune attention à l'obstacle. La tour elle-même dans l'image peut être un symbole de ces décences publiques, fondations, lois que l'humanité s'est érigées tout au long de son existence. Ce qui se passe va au-delà de ces fondements. La tour est solide, composée de blocs solides et parfaitement ajustés. Certes, des fissures apparaissent à certains endroits. Ils sont peu nombreux. La tour restera immobile pendant plus d'un millénaire, mais le temps a déjà commencé son travail calme mais inévitable.

Le paysage sans vie au pied de la tour est calme et sans visage. Il n'y a pas de vie à l'extérieur de la tour.

L'auteur offre sa compréhension du cadre de la morale et du degré d'intervention publique dans ces problèmes complexes et compliqués.

Séparant la balle de la gamme de couleurs globale de l'image, le maître encourage à percevoir les manifestations externes à travers une évaluation de l'essence interne de certains phénomènes. Procédez du positif pour évaluer les actions des autres.

Dans l'ombre portée par l'invisibilité, on peut également voir des signes d'embarras. Sur le plan de la composition, l'image est construite de telle sorte que le spectateur est hors de l'intrigue, il est un observateur extérieur. Dans cette position, le public se sent plus libre, ayant la possibilité d'évaluer l'intrigue de côté.


Voir la vidéo: Behind the Scenes: Dali Lives (Septembre 2021).