Musées et art

Côte de la mer dans les environs d'Oranienbaum, Savras, 1854

Côte de la mer dans les environs d'Oranienbaum, Savras, 1854

Côte de la mer dans les environs d'Oranienbaum - Alexei Kondratievich Savrasov. 44x71

L'œuvre a été commandée par la grande princesse auteur à une époque où il était encore peu connu de quiconque. La résidence du maître a été donnée à la résidence d'été des membres de la famille impériale sur les rives du golfe de Finlande.

Dans la côte nord terne et inexpressive, l'auteur a réussi à trouver un son romantique, coloré et une atmosphère insolite.

L'essentiel dans le paysage est le coucher du soleil, son contenu coloré, si authentique et si talentueux décrit par l'auteur, remplit l'œuvre d'une atmosphère particulière. Il y a une personne dans le paysage (un pêcheur solitaire dans un bateau, des filets mis en place pour sécher). Le fait même d'une présence efficace remplit le paysage d'un certain drame et d'un certain son. La mer n'est pas seulement un bel objet pour l'image, c'est une source de revenus, un champ d'activité humaine.

Le ciel du soir, reflété dans la surface lisse de la mer, le colore de ses couleurs, chaudes et douces.

La vue sur les marinas délabrées, le bateau à vapeur courant au loin, l'horizon brumeux - créent une atmosphère de tristesse romantique.

Le maître a surtout réussi dans les nuages ​​colorés par la palette solaire du soir, la surface de l'eau, presque parfaite, des rochers moussus au premier plan. Même les poteaux sur lesquels sont suspendus les filets ressemblent aux tours d'un ancien château.


Voir la vidéo: En Charente Maritime, des plages effacées par lérosion des côtes (Juin 2021).