Musées et art

L'enlèvement d'Europe, Claude Lorren, 1655

L'enlèvement d'Europe, Claude Lorren, 1655

Claude Lorren - L'enlèvement d'Europe. 100x137

La mythologie dans les œuvres du paysagiste Lorren n'a toujours été qu'une sorte de point de départ, permettant d'attirer l'attention du spectateur sur la perfection de la nature. Ici aussi, l'histoire de l'enlèvement de la fille du roi phénicien sert de désignation de complot, d'hommage à la mode antique et rien de plus. Les figures des personnages sont trop petites et sommaires pour y prêter une attention particulière. Les personnages principaux de l'image sont le ciel, la mer, les arbres, les montagnes ...

Un ciel bleu clair recouvre l'image, les nuages ​​ne font que souligner la pureté de la couleur bleue, ombrageant la couleur verdâtre profonde de la mer et le vert de la côte. Les montagnes visibles au loin, avec leur beauté majestueuse, constituent le plan de travail le plus éloigné.

D'énormes arbres, contre lesquels les gens semblent petits et sans défense, forment la base de la décoration de la parcelle. Le navire, debout dans le port, ajoute à l'intrigue une allusion à la séparation imminente de l'Europe de sa terre natale. Les poses des personnes représentées sont contre nature, pittoresques et statiques. Ils sont destinés uniquement à faire revivre le paysage, à créer un sentiment d'harmonie qui règne dans la nature. L'atmosphère même du travail est pleine de paix et de tranquillité. Ce qui va arriver arrivera. C'est tout.

Voir la vidéo: Darius Milhaud, from Trois Opéras-Minute: LEnlévement dEurope op 94 (Septembre 2020).